les infos du Sénégal et d'ailleurs

VIOLENCE DANS LES STADES:MACKY SALL TAPE SUR LA TABLE

Vues : 17

 155 total views,  4 views today

Le président de la République a enjoint, mardi, de mettre fin à la violence dans les stades qui a atteint son paroxysme lundi avec le décès d’une personne et un nombre important de blessés au stade Ngalandou Diouf de Rufisque.

’’La spirale de la violence dans nos stades doit immédiatement cesser’’, a dit Macky Sall sur son compte twitter.

’’L’agression physique des personnes et la destruction de biens publics sont intolérables et inacceptables’’, a ajouté le chef de l’Etat qui en appelle à la responsabilité de tous’’.

’’L’Etat, a t-il promis, saura avec fermeté prendre les siennes’’.

Un jeune âgé de 20 ans est décédé lundi, à Rufisque (ouest), dans des échauffourées survenues lors de la demi-finale entre l’ASC Chelsea de Thiawlène et Guiff de Ndeunkoua, dans le cadre des navétanes, un championnat national de football.

La victime, qui souffrirait d’asthme, aurait perdu connaissance dans une bousculade après avoir inhalé du gaz lacrymogène, ont témoigné des journalistes présents sur les lieux.

Elle aurait déjà perdu la vie avant son arrivée au centre de santé du district sanitaire de Rufisque, où elle a été évacuée, ont indiqué les mêmes sources.

La colère des supporters de l’Asc Thiawléne a éclaté quinze minutes avant la fin du match, un peu avant 20 heures, lorsque l’arbitre a sifflé un penalty en faveur de l’Asc Guiff.

Le terrain a été envahi par le public, ce qui a poussé les forces de l’ordre à intervenir avec des jets de gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

La ville de Rufisque risque de rester longtemps sans infrastructure digne de ce nom, la pelouse synthétique du stade Ngalandou Diouf ayant été vandalisée par des supporters en furie.

Avant ce drame, le combat de lutte Papa Sow-Siteu programmé à l’Arène nationale n’a pas été eu lieu, dimanche, à cause d’une agression dont a été victime le premier lutteur.

Quelques semaines aupravant, le stade Maniang Soumaré de Thiès
a été le théâtre de graves incidents lors des phases nationales de l’Organisme national de coordination des activités de vacances (ONCAV).

SD/OID

fr French
X
Share via
Copy link
Powered by Social Snap