Spread the love

 81 total views,  1 views today

 Le tribunal de grande instance (TGI) de Diourbel (centre) a requis une peine de réclusion criminelle de sept ans à l’encontre du directeur d’école Baba Ba, jugé coupable d’actes de pédophilie, de détournement et de corruption d’une mineure.

Le tribunal a reçu la constitution de partie civile de Ndiogou Niang, représentant légal de la victime, sa fille.

La chambre criminelle du TGI a également condamné l’ancien directeur de l’école publique élémentaire du village de Ndock à payer 3 millions de francs CFA à la partie civile pour dommages et intérêts.

Le 12 mai, 2021 Ndiogou Niang s’est rendu à la brigade de gendarmerie de Mbacké pour dénoncer Baba Ba, auquel il reproche d’avoir abusé sexuellement de sa fille âgée de 15 ans.

Le ministère public a requis une peine de dix ans de réclusion criminelle contre l’accusé. Ce dernier ne mérite pas la clémence, soutient le procureur près le tribunal de grande instance de Diourbel. 

Devant le tribunal, Baba Ba a contesté l’aveu qu’il a fait à la gendarmerie et devant le magistrat instructeur. Il avait reconnu, devant eux, avoir entretenu trois fois des rapports sexuels avec la fille mineure.

suivez-nous
error0
fb-share-icon0
Tweet 20
fb-share-icon20
Suivez-nous
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *