les infos du Sénégal et d'ailleurs

MACKY SALL : ’’OMICRON NE DOIT PAS ENTRAÎNER UN ARRÊT DES ACTIVITÉS’’

L’apparition du variant Omicron ne doit pas entraîner un arrêt des activités, a estimé, jeudi, le président de la République, non sans appeler les populations à renforcer les mesures de protection.

’’Nous devons éviter Omicron, mais nous ne devons pas arrêter les activités pour cela. Nous avons tellement de choses à faire, même si le virus est virulent cela ne doit pas empêcher les activités économiques de se dérouler’’, a-t-il dit à l’ouverture de la conférence-exposition du bassin sédimentaire MSGBC, qui réunit la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie et le Sénégal.

Le Sénégal a détecté ses premiers cas du variant Omicron début décembre. Mais depuis cette date, les autorités sanitaires n’ont pas communiqué sur le nombre de cas de Covid-19 dus au variant Omicron.

Macky Sall a invité les populations à aller se faire vacciner et à respecter les gestes barrières.

’’L’Afrique est résiliente. L’Afrique est un vieux continent. Le développement de l’Afrique ne va pas s’arrêter parce qu’il y a la Covid-19. Ceux qui pensent que la Covid-19 va anéantir l’Afrique vont déchanter. Nous serons encore là longtemps, mais soyons prudents’’, a dit le président de la République.

Le président sénégalais avait dénoncé, le 6 décembre, les mesures d’isolement qui frappent les pays où le nouveau variant du Covid-19, Omicron, a été détecté, soulignant qu’elles sont ’’non seulement discriminatoires, mais aussi contre-productives’’.

L’annonce de l’apparition en Afrique du Sud de ce variant a provoqué la panique au point que de nombreux pays européens ont décidé de suspendre les arrivées de voyageurs en provenance d’Afrique australe (Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, Namibie et Eswatini).

’’Comme l’a clairement indiqué l’OMS, isoler un pays qui a séquencé un nouveau variant et a fait preuve de transparence, est non seulement discriminatoire, mais aussi contre-productif, parce que c’est inciter les autres à ne pas publier les résultats de leurs investigations’’, avait dit Macky Sall.

Le chef de l’Etat s’exprimait lors de l’ouverture de la septième édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, en présence de trois de ses homologues.

Devant le président Cyril Ramaphosa, Macky Sall avait réitéré son soutien à l’Afrique du Sud confrontée à des mesures de restriction depuis que ses scientifiques ont annoncé l’apparition de ce variant.

Cette situation est ’’inacceptable’’, avait soutenu le président sénégalais, demandant ’’d’arrêter de faire peur à l’humanité surtout sur des sujets qu’on ne maîtrise pas’’.

’’Cette pandémie qui frappe tous nos pays doit nous rassembler sur le front solidaire de la riposte, au lieu d’ajouter un nouveau clivage aux relations Nord-Sud’’, avait déclaré Macky Sall.

Au Sénégal, le dernier bulletin quotidien sur la pandémie de coronavirus annonce 10 nouveaux cas recensés à la suite de 1.394 tests virologiques effectués au cours des dernières vingt-quatre heures.

Il indique que 74.115 cas ont été recensés au Sénégal, dont 72.185 guéris. Le virus a fait 1.886 morts dans le pays, où 1.342.032 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

fr French
X
Share via
Copy link
Powered by Social Snap