les infos du Sénégal et d'ailleurs

Le Sénégal parmi les pays co-organisateurs du Sommet mondial Covid-19

La deuxième édition du sommet mondial contre l’épidémie de Covid-19 prévue le 12 mai prochain sur initiative des États-Unis va enregistrer la participation du Sénégal.

Pour se préparer aux menaces futures liées à la santé et pour mettre un terme à l’épidémie de Covid-19, un sommet mondial aura lieu le 12 mai, ont annoncé les Etats-Unis, lundi 18 avril.

Le Sénégal qui assure la présidence de l’Union africaine, les États-Unis en tant que président du premier sommet mondial Covid-19, le Belize, en tant que président de la Caricom, l’Allemagne qui assure la présidence du G7, l’Indonésie, qui assure la présidence du G20, co- organiseront le deuxième sommet mondial Covid-19. La rencontre se tiendra en format virtuel le 12 mai 2022.

«Le Sommet permettra de redoubler les efforts collectifs pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie de Covid-19 tout en préparant le monde aux futures menaces sanitaires ».

Le président américain Joe Biden avait organisé un sommet similaire le 22 septembre 2021 au cours duquel il avait plaidé pour un renforcement de la vaccination dans le monde.

« L’émergence et la propagation de nouveaux variants, comme Omicron, ont renforcé la nécessité d’une stratégie visant à maîtriser la COVID-19 dans le monde entier. Ensemble, nous pouvons atténuer l’impact de la pandémie de COVID-19 et protéger les personnes les plus exposées grâce à la vaccination, aux tests et aux traitements, ainsi qu’aux actions visant à réduire autant que possible les perturbations des services de santé habituels et au soutien du mécanisme multilatéral accélérateur ACT », ont-ils fait savoir dans une déclaration conjointe. Et d’ajouter: « Nous savons que nous devons nous préparer, dès maintenant, à construire, maintenir et financer la capacité mondiale dont nous avons besoin, non seulement pour faire face à l’émergence de nouveaux variants de la COVID-19, mais aussi aux futures crises sanitaires. Pour faciliter la réalisation de ces objectifs, nous demandons instamment à tous les pays et à toutes les parties prenantes de s’engager à prendre des mesures urgentes pour créer les systèmes dont nous avons besoin pour mettre fin à la phase aiguë de la COVID-19, sauver des vies et construire une meilleure sécurité sanitaire et de meilleurs systèmes de santé ».

A noter que le Sommet s’inscrira dans le prolongement des thèmes abordés et des engagements pris lors du premier Sommet et mettra l’accent sur le soutien des solutions locales aux défis immédiats et à long terme, notamment : « la vaccination; le déploiement des tests et des traitements, en particulier pour les populations les plus à risque; le renforcement et la protection des personnels de santé et la réduction autant que possible des perturbations des services de santé ordinaires et essentiels; l’amélioration de l’accès aux contre-mesures médicales, y compris la recherche et le développement ainsi que la mise à l’échelle et la diversification de la production locale et régionale; et la mobilisation de financements durables pour la préparation aux pandémies, la sécurité sanitaire et les systèmes de santé.

« Nous nous réjouissons à la perspective d’un autre Sommet fructueux afin de poursuivre l’effort international de lutte contre la COVID-19 et de faire progresser la préparation mondiale aux pandémies », ont-ils indiqué.

fr French
X
Share via
Copy link
Powered by Social Snap