Spread the love

 75 total views,  1 views today

Pour  éclairer l’opinion nationale de la situation actuelle qui prévaut à la Poste, le cadre unitaire syndical des travailleurs des postes,  a fait face à la presse ce mardi 7 décembre 2021 pour discuter des problèmes de Poste finances. Au cours de cette rencontre, les agents ont apporté leur réplique suite à la plainte déposée par l’ancien directeur, Saliou Fédior, Dg de Poste finances à la sureté urbaine.

 Regroupés autour d’un syndicat, ces travailleurs estiment que Saliou Fédior est mal placé pour parler de détournement de deniers publics. Car « au-delà de sa nullité à produire un document d’orientation stratégique pour post finance, son caractère belliqueux et sournois, M. Fédior s’est allégrement servi des fonds de poste finances pour subventionner sa femme, ses sœurs, tantes, nièces, oncles, et gendres. », soutiennent-ils. Le tout, estimé à peu près d’une centaine de millions de subventions sociales sans aucune base sérieuse.
Sur ce, ils accusent le sieur Fédior d’être derrière une mafia du Sntpt. Selon l’agent de la poste Djiby Soumaré, « ils ont déclenché un processus de désinformation de la clientèle postale et du peuple sénégalais en intentant une action judiciaire contre d’honnêtes travailleurs ». Et pourtant, la plupart de ces bénéficiaires de ces chèques sont des postiers, des fournisseurs et de hauts responsables du Sntpt notamment son Sg, Ibrahima Sarr. « Les personnes inculpées n’ont jamais été coupables de détournement de deniers publics à la Poste contrairement à d’autres qui sont bien identifiés », a-t-il renseigné.
Et le Secrétaire général, Pape Momar Diop d’invoquer que ce sont les conséquences d’une cause qui témoigne d’une absence d’un centre financier incapable d’octroyer des crédits à ses employeurs. Selon lui, si « une telle  décision est légale, elle est également injuste pour les clientèles » qui en principe doivent pouvoir bénéficier de prêt comme dans tous les banques ou établissements publics ou privés.  
Ainsi, ces derniers disent être prêts à apporter tout leur soutien à leurs camarades victime d’une forfaiture orchestrée par un « Sénégalais indigne », Saliou Fédior. « Les tentatives de déstabilisations ne passeront pas. Nous serions droit dans nos bottes pour rétablir la vérité à chacune de vos tentatives. La vérité triomphera au mépris du mensonge », ont-ils conclu.   

suivez-nous
error0
fb-share-icon0
Tweet 20
fb-share-icon20
Suivez-nous
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *