les infos du Sénégal et d'ailleurs

LA CAMPAGNE ÉLECTORALE ET D’AUTRES SUJETS À LA UNE-SENEGAL-PRESSE-REVUE

Vues : 0

 La campagne électorale en vue des législatives du 31 juillet et d’autres sujets se rapportant à l’éducation, la fonction publique, l’énergie sont au menu des quotidiens reçus mercredi à l’APS.

’’Encore 10 jours pour convaincre !’’, s’exclame Sud Quotidien à propos de la campagne électorale’’. ‘’Près d’une dizaine de jours après son démarrage officiel, le 10 juillet, la campagne électorale (…) semble entrer dans sa phase réellement active’’, écrit le journal.

Sud constate que ‘’du nord au sud et de l’est à l’ouest, les coalitions en lice (huit au total) accélèrent la cadence pour la quête des 165 députés de la 14e législature’’.

’’Du coup, ajoute la publication, au sein de l’opposition, des embryons de visions prennent le pas sur la dénonciation mécanique de la gouvernance +Macky+ alors même que la majorité continue de s’incruster dans les réalisations du président pour draguer un électorat éprouvé par son quotidien’’.

EnQuête note que ‘’face aux attaques de l’opposition, le régime brandit son bilan’’. Le journal souligne que le ministre de l’Economie, Amadou Hott, a présenté, mardi, le bilan du gouvernement et le programme qu’il compte mettre en œuvre.

Pour conquérir la majorité à l’Assemblée nationale, Le Témoin signale que ‘’Benno mise sur le bilan élogieux de Macky Sall’’.

L’Observateur a ouvert ses colonnes au leader de la coalition Alternative pour une assemblée de rupture (AAR), Thierno Alassane Sall. Ce dernier estime que ‘’jamais, Benno Bokk Yaakaar n’a aussi mal porté son nom’’.

Dans cet entretien, l’ancien ministre de l’Energie évalue les chances de leur coalition, tout en vendant le contrat de législature qu’elle propose aux Sénégalais, rapporte le journal.

Le Quotidien met en exergue la suspension des cours dans les universités et affiche à la Une : ‘’Année blanche’’. Le journal souligne que ‘’malgré la colère des étudiants, les dés sont jetés : toutes les universités publiques seront fermées au plus tard le 23 juillet jusqu’en début octobre’’.

’’Est-ce lié à la situation politique et électorale assez volatile ? Probablement ! En tout cas, la mesure aura un impact sur la validation des crédits des étudiants qui ont à peine fait 3 mois de cours’’, écrit le journal.

WalfQuotidien aborde la question des revendications salariales et affiche à la Une ‘’Alerte sur la ponction publique’’.

‘’En augmentant le salaire des enseignants, l’Etat ne savait pas qu’il venait d’ouvrir la boite de pandore. En effet, après les faveurs accordées aux fonctionnaires de l’école, c’est maintenant tous les travailleurs de la Fonction publique qui s’agitent pour réclamer leur part de la bête’’, souligne le journal qui estime que ‘’l’Etat dérègle son système’’

Bës Bi Le Jour s’inquiète des effets du ‘’comprimé qui stimule la libido’’.

’’Au Sénégal, les jeunes utilisent une nouvelle drogue communément appelée +volet+ ou drogue de l’amour. Il s’agit d’une molécule psychotrope entactogène de la famille des amphétamines souvent vendue sous forme de pilules qui font beaucoup de dégâts parce que plongeant les jeunes dans une débauche sexuelle sans limite’’, écrit le journal qui titre ‘’La pilule de l’extase’’.

Le Soleil s’intéresse à la tournée de l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER). ‘’Un Conseil régional de développement (CRD) s’est tenu, mardi, à la gouvernance de Matam sur la seconde phase du projet d’installation de lampadaires solaires. Ainsi, 115 000 lampadaires seront répartis dans toutes les communes, soit 200 lampadaires par communes’’, rapporte la publication.

OID

fr French
X
Share via
Copy link
Powered by Social Snap