Spread the love

 210 total views,  1 views today

Voilà neuf ans que Aladji Landing nous revient de la Mecque avec son titre qu’il aime rappeler à ses cousins sereres et halpular. ” Je m’appelle Alaaadji Landing. Voilà neuf ans qu’il a décidé de jeûner normalement. Depuis son acte d’allégeance à son Serigne Niokhor, il fait des efforts pour jeûner mais difficilement. Mon très cher cousin Aladji Landing, l’ami intime de Kaw Ogo, fervent talibé de Bay Niokhor, a toujours son côté « toubéne» qui lui empêche de réaliser son vœu de « nouveau talibé”. Cette année, il m’a encore juré de faire un Ramadan normal. « Boy serere, rénn mom, woor deug lay def », me dit Aladji Landing que j’ai croisé ce matin etrennant son chapelet kilomètrique. En ce premier jour de “koor”, Tata Korka , son adorable épouse hapular lui a servi un « kheud » copieux, espérant que son mari va honorer son serment devant son cousin sérere. Alors que le soleil est au zénith, mon cousin Landing rentre à la maison plutôt que prévu. Il prétend oublier son cure-dent qu’il réclame avec insistance à Tata Korka. Mon cousin vient avec un air très sérieux mais son épouse pense qu’il plaisante comme toujours. Elle le regarde de la pointe des cheveux jusqu’au bout des orteils et s’esclaffe de rire. « Lo khew leu sama Aladj bou niawoul bi? Qu’est ce qui ne va pas mon cœur? Pour un cure- dent qui coûte 10 Francs CFA, tu reviens comme ça à la maison… Qu’est ce que tu veux ? » demande Madame qui voit son mari délirer comme un enfant. Mon cousin Aladji Landing se dirige directement dans la cuisine, fouille partout avant de prendre la direction du Magasin. Il ne voit pas toujours ce qu’il cherche. Il s’énerve, tape sur la table et demande à Tata Korka de lui rendre rapidement son cure-dent avant qu’il ne s’évanouisse. « Damay kheum Deh. Sama cure-dent la wakh » avertit-il. “Quel cure-dent ? Ça doit être magique et unique mon cher mari ” dit Ta’ Korka avec un sourire taquin avant d’aller répondre à un appel téléphonique… Mon cousin Aladji Landing en profite pour se mettre à la terrasse après avoir découvert sa fameuse canne… à sucre, le cure-dent sucré. Ta’ Korka le surprend entrain de bouffer la canne. Et Aladji Landing de déclarer « Damay southiou rek, je me brosse seulement les dents… »
Recit : I.B.D

suivez-nous
error0
fb-share-icon0
Tweet 20
fb-share-icon20
Suivez-nous
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •