les infos du Sénégal et d'ailleurs

CAN 2022:la Tunisie s’est inclinée face à la Gambie (1-0)

Vues : 19

 140 total views,  4 views today

Déjà qualifiée pour les 8es de finale, la Tunisie s’est inclinée face à la Gambie (1-0) dans le dernier match du groupe F. Retour sur la rencontre.

Sans la manière. Battue en toute fin de match (90e+3) par la Gambie (1-0), la Tunisie termine à la troisième place du groupe F et assure sa qualification pour les huitièmes de finale (avec deux défaites pour une victoire). Les hommes de Mondher Kebaier auraient pu espérer décrocher la deuxième place de leur poule en cas de succès, mais ils ont cruellement manqué de réalisme face à une équipe gambienne bien organisée, avant de craquer dans les derniers instants. Les Aigles de Carthage affronteront le Nigéria au prochain tour.

LE MATCH. La Tunisie encore battue

Dans la douceur des soirées de Limbé (26°C), le coup d’envoi du dernier match de la phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations est donné par la Tunisie face à la Gambie. Dans les premières minutes, les Aigles de Carthage partent à l’assaut du camp gambien, tandis que les hommes de Tom Saintfiet acceptent de défendre très bas et de laisser le ballon aux Tunisiens. Pourtant, la première frappe est à l’initiative de Musa Barrow pour les Scorpions (6e). De son côté, la Tunisie obtient plusieurs corners (3e, 7e) qui ne donnent rien. Les Aigles vont tout de même se procurer la première grosse occasion de la rencontre avec un beau numéro de Abdi dans la surface de réparation, dont la frappe est finalement déviée par la défense gambienne (15e). Si la cadence retombe peu à peu bien, la Tunisie monopolise le cuir (77 %). Mais à la demi-heure de jeu aucune frappe cadrée n’a été réussie.closevolume_off

Le jeu devient alors de plus en plus haché et les déchets techniques se multiplient. À l’approche de la pause, la Tunisie pousse pour prendre l’avantage, à l’instar de Hamza Rafia (35e), Ellyes Skhiri (41e) ou Aïssa Laidouni (43e). Et les Aigles de Carthage vont même être tout proches de prendre les devants sur penalty, après une faute sur Seifeddine Jaziri. L’avant-centre du Zamalek se présente alors face à Gayé, qui réalise une superbe parade pour repousser le tir (45e). C’est déjà le troisième penalty manqué par les Tunisiens en autant de matchs joués. À la pause, les deux sélections se séparent sur un score de parité.

Au retour des vestiaires, deux changements sont à signaler côté gambien avec les entrées de Ablie Jallow (46e) et de Ebou Adams (46e), respectivement à la place de Mohamed Jallow-Mbye et de Ebrima Sohna. Rapidement là encore, la Tunisie part à l’assaut du camp gambien et tente de prendre les devants sur coup-francs (47e, 49e), frappe (50e, 55e) ou corner (51e). Sans succès. Pour tenter de faire la différence, Mondher Kebaier opère à son tour deux premiers changements. Mohamed Dräger (57e) et Youssef Msakni (57e) remplacent Hamza Mathlouthi et Saîf-Eddine Khaoui.

À l’heure de jeu, et malgré sa large domination (74 %), la Tunisie ne parvient pas à prendre le meilleur sur une équipe gambienne inoffensive. La fin de match offre plus d’espaces et permet quelques incursions de part et d’autre. La Gambie va à son tour manquer de réussite, puisque Musa Barrow trouve la barre transversale de Ben Saïd sur un coup franc plein axe à 30 mètres du but (74e). Et alors que l’on se dirigeait tout droit vers un match nul (0-0), il aura fallu un enchaînement sublime de Ablie Jallow pour finalement débloquer les compteurs dans cette rencontre. D’une lourde frappe dans la lucarne, le joueur du FC Metz vient crucifier Béchir Ben Saïd, impuissant (90e+3). La Gambie s’impose donc à la dernière seconde. De leur côté, les Aigles de Carthage décrochent leur qualification pour les huitièmes et terminent 3es derrière le Mali (1er) et la Gambie (2e).

fr French
X
Share via
Copy link
Powered by Social Snap