Spread the love

 81 total views,  1 views today

La saison 2020/21 de l’international sénégalais et gardien de but de Chelsea est juste remarquable : 25 clean sheets en 44 matches, un record depuis plus de dix ans, dont neuf en Ligue des champions, trophée auquel il a largement participé à la conquête par son club, meilleur gardien de la compétition, vainqueur de la Supercoupe d’Europe. Pourtant, ce pédigrée ne lui a pas permis de faire partie des 30 footballeurs nommés pour le Ballon d’Or 2021. Injustice ou subjectivité ? Pascal Ferré, Rédacteur en chef du mensuel France Football et responsable du Ballon d’Or, y répond, sans détour.

Comment expliquez-vous l’absence d’Edouard Mendy, auteur d’une saison exceptionnelle, de la liste des 30 nommés du Ballon d’Or 2021 ?

Comme pour celle d’une quinzaine d’autres postulants, j’explique la non présence d’Edouard Mendy de la liste des 30 nommés par un jugement de la commission du Ballon d’Or qui s’est réunie pour désigner cette liste. Au bout de leur jugement, il y a 30 joueurs plus méritants qu’Edouard Mendy pour y figurer même si nous sommes conscients qu’il a réalisé une très bonne année 2021. La commission est composée d’une dizaine de journalistes de France Football qui proposent des noms, ce qui nous sert de premier tour. Nous nous accordons sur une vingtaine d’entre eux. Pour les dix noms qui font débat, il y a un deuxième voire un troisième tour. Et au final, c’est moi qui tranche. J’ai le dernier mot car c’est moi qui doit défendre et assumer cette liste, donc mieux vaut être celui qui prend les décisions. Pour le coup, je suis en total accord avec les 30 noms qui ont été proposés.

Que devrait faire Edouard Mendy, auteur d’une excellente saison, pour figurer sur votre liste ?

Notre choix ne porte pas sur les performances sur une saison, mais sur celle d’une année. La spécificité ou l’originalité du Ballon d’Or réside dans le fait que nous jugeons l’année civile, de janvier à novembre, pour jauger les joueurs. Pour en revenir à votre question, Edouard Mendy est gardien de but, on ne peut pas dire qu’il lui manque de marquer des buts. Je pense qu’il lui manque un peu d’antériorité dans sa carrière. La plupart des joueurs de cette liste sont au plus haut niveau depuis plusieurs années. Edouard Mendy est l’archétype d’un joueur à l’ascension supersonique. Il a accompli une saison 2021 exceptionnelle. Mais elle ne vient pas après cinq années exceptionnelles. Il va lui falloir le temps de confirmer en sélection, notamment dans le cadre de la prochaine Can. Cette compétition, tout comme un Euro ou une Copa America, est totalement prise en ligne de compte dans l’élaboration d’une liste et dans le choix des différents jurés. Il n’y a pas de sous-compétition.

N’est-il pas « victime » de la spécificité du poste de gardien de but ?

Bien sûr que c’est compliqué de gagner le Ballon d’Or quand on est gardien de but. La preuve, il n’y a qu’un seul qui a réussi à l’avoir, en 1963 (Lev Yachine, Ndlr). Mais d’autres l’ont approché comme Kahn, Neuer ou Buffon. Ces deux derniers ont eu la malchance de tomber sur deux extraterrestres que sont Messi et Cristiano Ronaldo. Un jour, si on a un gardien du même niveau qu’un Ronaldo ou Messi, il pourra aller chercher le Ballon d’Or.

L’absence de Sadio Mané fait moins débat…

Sadio Mané a connu une année 2021 moins faste que celle de 2020 ou encore de 2019. Il a placé les standards tellement haut que quand il fait un tout petit peu moins bien… (il ne finit pas sa phrase, Ndlr). Nous sommes exigeants avec des joueurs de cette trempe-là. Qu’il ne fasse pas partie de la liste des 30, je pense que cela ne peut pas constituer ni une injustice ni une surprise parce qu’il était un cran en-dessous de ce qu’il faisait auparavant.

George Weah, lauréat en 1995, reste le seul Africain dont le nom est inscrit dans le palmarès du Ballon d’Or. Est-ce une anomalie ?

Je ne suis pas sûr qu’il s’agit d’une anomalie ni d’une injustice. Il y a eu des joueurs africains qui auraient pu succéder à George Weah. On peut penser à Didier Drogba, Samuel Eto’o, Yaya Touré… Eux comme les gardiens (cités plus haut, Ndlr) sont tombés sur les deux extraterrestres que sont Messi et Ronaldo. Ils n’ont pas réussi à être plus forts que ces « Martiens ». J’espère qu’un jour, George Weah trouvera un successeur africain et que l’Afrique reviendra sur le devant de la scène du Ballon d’Or.

Qui pourra être la prochaine grande vedette africaine capable de remporter le Ballon d’Or ?

C’est compliqué de se projeter et de jouer les « Madame Irma ». Une chose est sûre, il n’y a aucun joueur africain parmi les dix sélectionnés du Trophée Kopa 2021 (il récompense le Meilleur jeune de l’année en Europe, Ndlr). Mais cela ne veut pas dire qu’un Africain ne pourrait pas venir bousculer la hiérarchie.

suivez-nous
error0
fb-share-icon0
Tweet 20
fb-share-icon20
Suivez-nous
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *